Vous êtes ici :

Page créée le 31.05.2016

|  -

Page mise à jour le 02.05.2017

Augmenter la taille du texte-Diminuer la taille du texte|Imprimer cette page|

RSS

Actualités

Les expositions aux cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques (CMR)

Le 15 octobre 2015, la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) a publié un document sur les expositions aux produits chimiques cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques en effectuant un zoom sur 8 produits chimiques.

 

Cette étude a été réalisée à partir des données recueillies dans le cadre de l’enquête SUrveillance Médicale des Expositions aux Risques professionnels (SUMER) 2010 qui permet de décrire les différents risques professionnels, de nature organisationnelle, physique, chimique ou biologique, selon les secteurs d’activité du privé et des trois versants de la fonction publique.

En 2010, selon l’enquête SUMER, plus de 10 % des salariés, soit près de 2,25 millions de personnes, ont été exposés à au moins un produit chimique cancérogène, mutagène, reprotoxique au cours de la dernière semaine travaillée.

L’étude indique que les expositions aux cancérogènes (substances classées groupe 1 ou groupe 2A par le CIRC et substances classées 1A ou 1B par l’Union européenne) représentent en 2010 90% des expositions aux agents CMR. L’enquête Sumer a notamment permis de repérer des expositions à quatre produits mutagènes classés en catégorie 1A ou 1B par l’Union européennne (le chrome et ses dérivés, l’acrylamide, le benzène, le cadmium et ses dérivés) ainsi qu’à plusieurs reprotoxiques également classés 1A ou 1B par l’Union Européenne (le plomb et ses dérivés, les phtalates, le cadmium et ses dérivés, le diméthylformamide, le diméthylacétamide et certains éthers de glycol).

Entre 2003 et 2010, la proportion de salariés exposés à au moins un produit chimique CMR a diminué, passant de 13 % à 10 % sur le champ commun aux enquêtes Sumer 2003 et 2010 (secteur concurrentiel et hôpitaux publics). Entre 2003 et 2010, les mesures de protection individuelles et collectives aux expositions aux agents CMR en milieu professionnel ont globalement augmenté. Mais ce sont les mesures de protection individuelles, les moins efficaces, qui ont surtout été renforcées, passant de 21% à 29%. Le recours aux moyens de protection collectives, devient, au contraire, plus rare.

Il est à noter que la publication indique également que la mise en place d’une protection collective efficace est plus fréquente lorsque les durées d’exposition aux agents CMR sont élevées, les produits non substituables et la réglementation particulièrement stricte. Ainsi, les produits classés par l’Union européenne et/ou ayant une valeur limite d’exposition professionnelle (VLEP) contraignante sont plus concernés par des protections collectives.

Cette publication de la DARES de 2015 fait également un focus sur huit produits chimiques (parmi les 28 produits CMR recensés dans l’enquête SUMER) en décrivant pour chacun d’eux l’évolution entre 2003 et 2010 des expositions et des moyens de protection mis en place.

Il ressort de cette étude que le nombre de salariés exposés aux gaz d’échappement diesel, aux huiles minérales entières, aux poussières de bois, au formaldéhyde, au plomb, à l’amiante a tendance à diminuer entre 2003 et 2010. Elle met également en évidence entre 2003 et 2010 une augmentation du nombre de salariés exposés à la silice cristalline (passage de 269 000 à 284 400, soit +6%)), au cadmium et à ses composés (passage de 27 700 à 33 000, soit +19%) et aux phtalates (passage de 33 140 à 54 570, soit + 65 %)  Il faut souligner que, malgré une baisse des expositions, les gaz d’échappement diesel restent parmi les CMR ceux touchant le plus de salariés (798 000, soit 4%).

Pour plus de renseignements, nous vous invitons à consulter la publication "Les expositions aux cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques

Boîte à outils

Recherche avancée
Les exemples de substitution en 3 clics :
Ou entrez votre code NAF (4 chiffres et 1 lettre, sous la forme : 00.00A)

RSS

Substances mises à jour

Afsset

Créé par l’Anses, ce
site est soutenu par le
ministère chargé du travail

Ministère chargé du travail