Vous êtes ici :

Page créée le 14.11.2014

|  -

Page mise à jour le 02.06.2015

Augmenter la taille du texte-Diminuer la taille du texte|Imprimer cette page|

RSS

Actualités

Avis de l’Anses relatif à la proposition de valeurs limites d’exposition au cobalt et ses composés en milieu professionnel





L’Anses a été saisie le 12 juin 2007 par la Direction générale du travail (DGT) afin de mener les travaux d’expertise nécessaires à la fixation de valeurs limites d’exposition professionnelle pour le cobalt et ses composés.

 

Le 4 novembre 2014, l’Anses a publié son avis relatif à la recommandation de valeurs limites d’exposition professionnelle pour le cobalt et de ses composés (hors association avec le carbure de tungstène).  Actuellement, la France dispose d’une valeur moyenne d’exposition sur 8 heures pour le cobalt carbonyle et le cobalt hydrocarbonyle de 0,1 mg.m-3 (en cobalt). Elles ont été fixées par la circulaire du 13 mai 1987. La direction générale du travail a demandé à l’Anses de réévaluer cette valeur et de proposer le cas échéant, de nouvelles valeurs d’exposition en milieu professionnel basées sur des considérations sanitaires pour l’ensemble des composés du cobalt et ce, quelle que soit leur solubilité.

Le cobalt est utilisé dans de nombreuses applications industrielles sous forme de métal ou de composés (sels et oxydes). Le cobalt peut également se présenter sous forme d’alliage fritté de carbure de tungstène. Les effets sanitaires observés peuvent être très différents selon le type d’exposition. Pour cette raison, il a été proposé de traiter séparément l’exposition au cobalt sous forme soluble et/ou insoluble et celle du cobalt associé au carbure de tungstène.

Dans la mesure où les relations dose-réponse disponibles pour la cancérogènicité de ces composés sont incertaines et ne permettent pas de calculer des excès de risque de cancer associés à des niveaux d’exposition, l’Anses, s’appuyant sur les conclusions du rapport d’expertise collective du Comité d’Experts Spécialisés (CES) « Expertise en vue de la fixation de valeurs limites à des agents chimiques en milieu professionnel », recommande la fixation d’une valeur limite d’exposition professionnelle sur 8 heures de 2,5 μg.m-3 afin de limiter les expositions sur les lieux de travail pour le cobalt et ses composés(à l’exception du cobalt associé au carbure de tungstène). Elle tient à souligner que cette valeur limite dite « pragmatique » construite à partir d’une étude animale n’a pas pour objectif de protéger d’éventuels effets cancérogènes mais uniquement de limiter les niveaux d’exposition sur les lieux de travail afin de protéger d’une éventuelle atteinte du système respiratoire.

Elle recommande également de ne pas dépasser sur 15 minutes une concentration correspondante à 5 fois la VLEP-8h qui sera fixée afin de limiter l’importance des niveaux d’exposition sur de courtes durées d’exposition. L’Anses recommande également l’attribution de la mention « peau » uniquement pour les composés solubles de cobalt dans la mesure où une contribution substantielle de la voie cutanée par rapport à la voie inhalée est possible. Pour le contrôle du respect des valeurs limites recommandées, l’Anses recommande la méthode de prélèvement par pompage relié à un sélecteur de la fraction inhalable et analyse en spectrométrie de masse (ICP-MS).

Enfin, l’Anses recommande de poursuivre le travail d’expertise par l’étude du suivi biologique des expositions professionnelles. Une consultation est actuellement en cours sur le site de l’Anses jusqu’au 1er décembre 2014 sur les recommandations de valeurs biologiques pour le cobalt et ses composés en milieu de travail.

Elle rappelle également que plusieurs composés du cobalt figurent sur la 3ème liste de recommandations de l’ECHA pour inclusion à l’annexe XIV et que certains composés du cobalt sont classés par la réglementation européenne cancérogènes 1B et reprotoxiques 1B.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter l’avis de l’Anses.

Boîte à outils

Recherche avancée
Les exemples de substitution en 3 clics :
Ou entrez votre code NAF (4 chiffres et 1 lettre, sous la forme : 00.00A)

RSS

Substances mises à jour

Afsset

Créé par l’Anses, ce
site est soutenu par le
ministère chargé du travail

Ministère chargé du travail

Es-tu conscient des conséquences pour ta mère, ton père, ton frère, etc. Certains sont sans doute des montages ou des résultats de photoshop. Par la suite on a commencé à voir cialis super active sur quelques vélos des capteurs de puissance vélo SRM. Il a ouvert une route nouvelle et vivante pour nous. Cette théorie de deux psychologues américains s’illustre dans un test qui permet de découvrir ses faiblesses et de les surmonter. On déplore alors souvent l’absence ou la perte de libido. Même en plus faibles quantités, ces acides gras exercent des effets protecteurs: L'Arabie acheter clomid saoudite est l'un des rares pays du Proche-Orient qui ne soit pas né d'un territoire colonisé.

noci tra i cibi che aumentano la fertilità propecia maschile Anche la salute del partner è un elemento da discutere col proprio medico? Non è rara e compromette la passione all’interno della coppia: In spite of the normal functioning of the device all of them complained acquistare cialis online of a degree of dissatisfaction during SI due to a lack of engorgement in the glans penis. Più nello specifico, il testosterone risulta soppresso.

la predisposizione ad un rapporto senza forzature, senza stress e conseguente contrattura muscolare, come acquistare viagra online una buona lubrificazione ed un po’ di sana pazienza e dolcezza, aiuteranno a superare senza problemi questo momento. L’abuso di alcol ha un effetto dannoso sulla corteccia. Il farmaco stimola i recettori estrogenici locali, rivitalizzando l’attività degli ormoni ancora presenti dopo la cessazione della funzionalità ovarica. L’estasi non comprar cialis è solo un’esperienza fisica, ma psicologica e talvolta spirituale.