Vous êtes ici :

Page créée le 24.02.2009

|  -

Page mise à jour le 08.10.2019

Augmenter la taille du texte-Diminuer la taille du texte|Imprimer cette page|

fiche CMR Ethanol
CMR substitué : Benzène [71-43-2]

Référence : bibliographie
Code NAF : 20.53Z
Secteur d'activité : Fabrication d'huiles essentielles
Tâches : Sans objet
Etat d'avancement de la substitution : Non documenté
Source de l'exemple : Bibliographie
N° CAS : 64-17-5
Synonymes : Alcool éthylique, Ethyl hydroxide, Methylcarbinol, Absolute ethanol
Classification CMR : Non classé
Famille chimique : Alcools aliphatiques
Formule brute : C2H6O
Formule semi-developpée :

Les informations concernant les données toxicologiques proviennent de la fiche toxicologique n°48 de l'INRS (édition 2011) et n'ont pas fait l'objet d'une évaluation de la part de l'Anses.

Toxicocinétique :

L'éthanol est rapidement absorbé par voie orale et respiratoire et peu par contact cutané. Il est distribué dans tous les tissus et fluides de l'organisme, notamment le cerveau et le foie, et est principalement éliminé par une métabolisation oxydative dans le foie produisant transitoirement de l'aldéhyde puis de l'acide acétique.

Toxicité aiguë :

La toxicité aiguë de l'éthanol est faible par inhalation et par ingestion, et négligeable par contact cutané. L'éthanol est irritant pour les yeux mais n'a pas d'effet irritant ou sensibilisant sur la peau.

Toxicité chronique :

L'éthanol possède une faible toxicité par exposition répétée par voie orale et respiratoire. Les effets se manifestent sur le foie et le système hématopoïétique à doses élevées. Aucun effet systémique n'est observé par voie cutanée.

Cancérogénicité :

Le CIRC a classé en 2007 "l'éthanol dans les boissons alcoolisées" dans le groupe 1 des agents cancérogènes pour l'homme.

Mutagénicité / génotoxicité :

Les données suggèrent que l'éthanol provoque des lésions de l'ADN dans les cellules somatiques et germinales.

Toxicité sur la reproduction et le développement :

A forte dose, l'éthanol affecte les fonctions reproductrices mâles et femelles et induit une diminution de la viabilité, des malformations et des retards de croissance dans la descendance. Des effets comportementaux sont observés chez la descendance à plus faible dose.

Irritation / sensibilisation :

Non documenté

Autres propriétés toxicologiques :

Non documenté

Données épidémiologiques :

Non documenté

Propriétés écotoxicologiques :

Non documenté

 

Boîte à outils

Recherche avancée
Les exemples de substitution en 3 clics :
Ou entrez votre code NAF (4 chiffres et 1 lettre, sous la forme : 00.00A)
Afsset

Créé par l’Anses, ce
site est soutenu par le
ministère chargé du travail

Ministère chargé du travail
besthentai.net